Mémoriser/Diigo

Un article de Wiki URFIST.

Diigo[1] est un outil de gestion de signets en ligne qui, outre les fonctions classiques telles qu'examinées avec del.icio.us ci-dessus, permet de faire des extraits (ad libitum, très au-delà des 255 caractères autorisés sur del.icio.us) et de rajouter des annotations aux pages web mémorisées, c'est-à-dire que Diigo permet de faire dans l'univers numérique ce que l'on fait dans l'univers papier lorsqu'on fait une lecture "studieuse", crayon à la main.

Diigo offre d'autres fonctions avancées qui lui permettent d'interagir avec d'autres applications web. Nous allons examiner quelques unes des particularités de Diigo en passant rapidement sur les fonctions élémentaires de gestion des signets que nous avons déjà vues avec del.icio.us.

Sommaire

[modifier] intégration dans le navigateur

Comme avec del.icio.us, l'intégration dans le navigateur peut se faire à plusieurs niveaux[2].

[modifier] Diigo Toolbar

Intégration forte dans le navigateur. Les particularités de Diigo rendent l'intégration plus complexe: elle permet non seulement les opérations de mémorisation (y compris extraits et annotations) selon plusieurs modes: via une barre d'outils spécifique ou via un clic-droit sur la page mais aussi l'affichage sur la page visitée des extraits et des annotations faits par d'autres utilisateurs de Diigo lorsqu'ils les ont rendus publics.

La barre d'outil est disponible pour Firefox, Internet Explorer et Flock.

[modifier] Diigolet

Intégration plus légère par une "super bookmarklet": le bouton installable dans les signets du navigateur active une petite barre d'outil et un menu contextuel par clic-droit.

La diigolet est disponible pour (outre Firefox, Internet Explorer et Flock) Safari, Opera et Maxthon.

[modifier] utilisation des signets

La page d'affichage des signets permet "d'ouvrir" chaque signet, c'est-à-dire d'en afficher les extraits et les annotations sans avoir à recharger la page (technologies Ajax). Nombre d'actions sur les signets sont possibles depuis cette page via la sélection des signets concernés et le menu déroulant.

[modifier] publication

Les signets mémorisés dans Diigo peuvent être facilement publiés sur un blogue soit selon une procédure quotidienne automatique (analogue à la fonction daily blog posting de del.icio.us), soit sur une sélection de signets. La publication inclue les extraits et les annotations. Le code envoyé à la publication est un peu complexe (riche) et peut occasionner des conflits avec le CSS du blogue de destination. Il est alors souhaitable de nettoyer le code après envoi depuis la plateforme de blogue.

[modifier] WebSlides

Diigo propose une fonction originale et intéressante, en particuleir pour les formateurs: WebSlides[3] permet de transformer une liste de signets en diaporama interactif (les sites affichés sont actifs, clicables, etc.) affichant les sites mémorisés et les annotations attachées à ces sites. (Exemple de diaporama présentant les outils évoqués dans cet article: http://slides.diigo.com/list/bibliothecaire/mmoriser)

Les diaporamas sont sonorisables.

[modifier] Save Elsewhere

Cette fonction[4] permet de sauvegarder simultanément sur un autre site de social bookmarking les sites mémorisés sur Diigo. Disponibles: del.icio.us, Ma.gnolia et Simpy. Les particularités de Diigo en faisant un outil particulièrement intéressant pour les documents mais un peu lourd pour des mémorisations plus sommaires, cette fonction permet de concevoir une mémorisation en ligne à deux niveaux mais où l'un des sites (le plus simple, comme del.icio.us) collecte l'ensemble des signets et où Diigo est réservé aux lectures annotées.

Diigo offre par ailleurs des fonctions d'export et d'import globaux selon plusieurs formats.

[modifier] Un outil pour les happy few?

La réception de Diigo a été l'occasion de réactions assez contrastées[5]. La multiplicité de ses fonctions peut apparaître à certains comme compliquée. Il nous semble cependant que c'est un outil incomparable pour gérer en ligne, mémoriser et partager ses lectures. Et l'affichage rapide des extraits permet de retrouver instantanément pourquoi la page web mémorisée l'a été, voire l'utiliser directement sans avoir besoin de s'y rendre (alors que mémorisée par un outil plus simple, une page "document" peut devenir assez vite une énigme lorsqu'on la retrouve dans son compte).

Récemment, l'interface de Diigo a été profondément renouvellée. Cependant, si l'ergonomie a été améliorée, l'effort principal a été mis sur les fonctions "sociales" dont il ne soit pas sûr qu'elles soient la caractérisitique de Diigo qui puisse faire la différence.

En l'état, Diigo est le meilleur outil que nous connaissions pour gérer en ligne (et partager) les favoris que nous avons classé plus haut dans la catégorie "documents". Pour les autres types de favoris un gestionnaire plus simple (comme del.icio.us) est d'utilisation plus rapide et comme on vient de le voir, il est possible de collecter simultanément ses mémorisations dans Diigo dans un compte del.icio.us sans opération supplémentaire.


[modifier] notes

  1. Digest of Internet Information, Groups and Other stuff
    "Diigo is a global company with our HQ in Reno, NV, USA and our R&D center in China (not outsourced, but an integral part of our team.)"
    Basée à la fois au Nevada et dans le Sichuan, Diigo a dû subir deux tremblements de terre à quelques semaines d'intervalle ce printemps (voir Diigo Blog)
  2. http://www.diigo.com/tools
  3. http://slides.diigo.com/help.html
  4. https://secure.diigo.com/tools/save_to_others
  5. http://en.wikipedia.org/w/index.php?title=Diigo&oldid=201056905