Mémoriser/Typologie

Un article de Wiki URFIST.

Sommaire

[modifier] critères

Le tableau suivant présente une répartition des différents outils de mémorisation disponibles, représentés par quelques exemples, selon plusieurs critères.

Basiquement il croise deux critères: selon l'objet mémorisé et selon que l'outil est local, hébergé en ligne ou encore installable sur un serveur local. Concernant les outils de gestion de références, un troisième critère, celui de la gratuité ou du caractère onéreux fournit une bi-partition secondaire (tous les outils de gestions de signets présentés ici sont gratuits).

[modifier] 1er critère: signets ou références

Les outils examinés mettent en mémoire:

  • soit des pages web, on parle alors de signets, de marque-pages, de bookmarks ou de favoris (ce dernier terme, qui est celui d'Internet Explorer désigne plutôt l'objet mémorisé alors que les précédents désignent plutôt le lien vers cet objet tel qu'il est stocké par l'outil), le coeur de la description (de ce qui est effectivement mis en mémoire) consiste en deux élements: une URL et un titre, des éléments automatiquement donnés au moment où une page web est chargée dans le navigateur;
  • soit des documents, on parle alors de références ou de citations, la description mise en mémoire, si elle est complète, est beaucoup plus complexe que dans le cas précédent puisqu'elle rassemble les éléments d'une description bibliographique susceptible de figurer dans un travail universitaire, une URL associée au document n'est pas obligatoire et dans le cas où le document est effectivement attaché à une page web, les éléments descriptifs (métadonnées) nécessaires ne sont pas forcément récoltables automatiquement depuis cette page. Les outils de cette catégorie sont donc plus complexes que ceux de la catégorie précédente.

[modifier] 2e critère: local ou en ligne

Les outils examinés sont:

  • soit utilisables en local, c'est-à-dire à partir d'une application installée sur une machine particulière, en pratique intégrés à un navigateur;
  • soit en ligne, c'est-à-dire accessibles depuis n'importe quelle machine, les signets étant mis en mémoire et disponibles sur un serveur web, les gestionnaires de signets font partis de la grande famille des outils 2.0 utilisables moyennant la création d'un compte sur une plateforme et identification sur ce compte;
  • une sous-répartition distingue parmi les outils en ligne les services hébergés (le cas le plus courant) et les services installables sur un serveur local, ce qui est intéressant lorsqu'on veut inégrer la mémorisation à un système d'information propre.

[modifier] tableau

objets mémorisés →

accès à l'outil↓
SIGNETS
(Pages web)
REFERENCES
(Documents)
Gratuit Onéreux
LOCAL Favoris IE
Marques-pages Firefox
Bibus
Zotero
BibDesk
EndNote
EN LIGNE hébergé delicious
Pocket
...
Google bookmarks
Diigo
CiteuLike
Bibus
Zotero 2.0
Refworks
EndNote Web
Bibsonomy
serveur
local
Semantic Scuttle Wikindx