Automatiser votre veille

Un article de Wiki URFIST.

(Différences entre les versions)
Version du 7 novembre 2016 à 11:18 (modifier)
Yasmine-urfist (Discuter | Contributions)

← Différence précédente
Version du 7 novembre 2016 à 11:20 (modifier) (défaire)
Yasmine-urfist (Discuter | Contributions)

Différence suivante →
Ligne 108 : Ligne 108 :
suivre le livetweet nous permet d'établir une liste des collègues à suivre (expert dans le domaine ) suivre le livetweet nous permet d'établir une liste des collègues à suivre (expert dans le domaine )
 +
===La syndication: utilisation des flux RSS=== ===La syndication: utilisation des flux RSS===
 +
====La syndication : qu’est-ce que c’est ?==== ====La syndication : qu’est-ce que c’est ?====
Syndication : fait de publier un contenu à différents endroits, sur différents supports et sous différentes formes, en particulier à un endroit différent de celui pour lequel ce contenu a été originellement conçu (éventuellement sous une forme partielle). Syndication : fait de publier un contenu à différents endroits, sur différents supports et sous différentes formes, en particulier à un endroit différent de celui pour lequel ce contenu a été originellement conçu (éventuellement sous une forme partielle).
Ligne 119 : Ligne 121 :
=> le contenu des sites web qui m’intéressent vient à moi => le contenu des sites web qui m’intéressent vient à moi
-====La syndication (RSS)====+====RSS:====
-===Définition:===+
* L’acronyme RSS signifie à la fois Rich Site Summary, Really Simple Syndication ou RDF Site Summary. * L’acronyme RSS signifie à la fois Rich Site Summary, Really Simple Syndication ou RDF Site Summary.
* RSS désigne une famille de formats de données XML utilisés pour la syndication de contenu Web. Il est couramment utilisé pour désigner la technologie de syndication de contenu web dans son ensemble. Il existe néanmoins d’autres formats pour la même fonction comme Atom. * RSS désigne une famille de formats de données XML utilisés pour la syndication de contenu Web. Il est couramment utilisé pour désigner la technologie de syndication de contenu web dans son ensemble. Il existe néanmoins d’autres formats pour la même fonction comme Atom.
Ligne 130 : Ligne 131 :
Je repère un contenu intéressant dont je vérifie qu'il propose un flux de syndication. Je repère un contenu intéressant dont je vérifie qu'il propose un flux de syndication.
Pour le savoir, il faut qu’apparaisse une icône /logo dans la fenêtre d'adresse (URL) de la page web (mais pour cela il faut que mon navigateur soit équipé d’un “radar”, voir plus loin) Pour le savoir, il faut qu’apparaisse une icône /logo dans la fenêtre d'adresse (URL) de la page web (mais pour cela il faut que mon navigateur soit équipé d’un “radar”, voir plus loin)
- 
-===Flux de syndication=== 
-* Nous allons comparé entre le code HTML d'un site et le code HTML des flux RSS du meme site.  
-* Voilà à quoi ressemble le fichier en html où le contenu est mis en forme de façon à produire une page web qui est la page d’accueil 
-La page d’accueil de l’URFIST: http://urfist.unice.fr/  
-(CtrL / CMD+U pour afficher le code source) 
-* Voilà à quoi ressemble le fichier de syndication de manière à ce que d'autres sites puissent les mettre en forme à leur manière 
-Flux RSS du site de l’URFIST : http://urfist.unice.fr/feed/  
-(CtrL / CMD +U pour afficher le code source) 
-* Flux RSS VS page d’accueil de l’URFIST 
-'''Similitudes :''' 
-Organisation générale du fichier 
-Utilisation de balises 
-ouvrantes: <balise> 
-fermantes: </balise> 
-ouvrantes-fermantes (ou vides): <balise/> 
- 
-'''Différences :''' 
-Contenu différent des balises 
-pas de balisage de mise en forme (sauf code html entre les balises <content>) 
-les balises spécifient la nature du contenu qu'elles encadrent 
-Compacité beaucoup plus grande du fichier 
-Plus grande "lisibilité" du fichier 
- 
-===En bref : comment marche un flux RSS ?=== 
-Alors qu’un fichier html met en forme le contenu qu’il contient, en sorte qu’interprété par le navigateur, il va produire une page web, le fichier de syndication, fichier XML, se contente de décrire les élements du contenu d’un site en sorte que ce contenu puisse être publié sur un autre site dans une mise en page gérée par ce nouveau site 
- 
-Concrètement, un flux de syndication est dans le temps un ensemble de fichiers qui sont à la même adresse (URL) et qui décrivent en xml le contenu d’un site. Le fichier va changer en même temps que le contenu du site change. Il a toujours la même adresse mais chaque fois qu’un nouvel article est généré, un nouveau fichier, mis à jour, vient remplacer le précédent sous la même adresse. 
===Intérêt de RSS=== ===Intérêt de RSS===

Version du 7 novembre 2016 à 11:20


Sommaire

Description du stage

  • Formateur: Yasmine SAVARY BELKACEMI
  • Durée: 3 h.

Objectifs

Chaque participant sera capable de mettre en place une veille sur internet en utilisant les outils de collecte les plus adaptés à ses besoins

Prérequis

Être familier de l’environnement bureautique de base (traitement de texte, navigateur)

Compétences acquises à l'issue de la formation

  • Utiliser les fonctions de base de la recherche sur Internet
  • Établir un plan de veille structuré
  • Maîtriser des outils permettant d’automatiser sa veille sur Internet
  • S’initier à la veille sur les réseaux sociaux avec Twitter
  • Automatiser ses recherches avec Google Alertes
  • Exploiter les flux RSS avec INOREADER / FEEDLY

La recherche d'information : Push & Pull

il existe deux méthodes pour cela :

La méthode pull (tirer)

l'utilisateur se rend directement sur Internet pour chercher ("tirer" ) les informations: c'est ce que l'on fait quand on tape une requête sur un moteur de recherche, ou quand on tape l'adresse d'un site web.

La méthode push (pousser)

Les informations sont «poussées» vers les utilisateurs de manière directe et automatique

Définition de la veille

Définition dans la norme française expérimentale XP X 50-053 de l'Afnor:

Activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l'environnement technologique, commercial, etc. pour en anticiper les évolutions.

Définition de JP Lardy (Urfist de Lyon):

La veille informationnelle est l'ensemble des stratégies mises en place pour rester informé, en y consacrant le moins de temps possible, par l'utilisation de processus de signalement automatisés.

Objectif de la veille

* Sourcing : Trouver des sources pertinente

* Surveillance : Être informé en temps réel sur ses thèmes de recherche

* Gain de temps: Faire venir l’information plutôt qu’aller la chercher

* Identifier ses pairs: Repérer les personnes les plus intéressantes

Les étapes de la veille

Définir son périmètre de veille

Définir son thème de recherche , exemple: « données de la recherche »

Définir les mots-clés, exemple: « donnée + recherche », « search+data »

Repérer ses sources

* Moteur de recherche généraliste: (Google, Bing,…) => défraichir sa recherche

* Moteur de recherche scientifiques : moteur de recherche scientifique pluridisciplinaire: Google Scholar

* Les revues ( auxquelles votre université est abonnée )

- Ressources en ligne de l'université de Corse

- Ressources en ligne de l'université de Nice

* Portail scientifique :

Hal, Isidore, science.gov,…

* Les thèses:

- These.fr

- DartEurope (version européenne de Thése.fr )

Automatiser sa veille

Les alertes

Créer des alertes permet de recevoir un email à chaque fois que le mot clé que vous avez sélectionné apparait sur le web.

  • Google Alerte

il permet de créer autant d’alertes que vous le souhaitez et définir la fréquence de l’envoi des mails.

Les réseaux sociaux

objectif

  • Avoir de nouvelles sources d’information.
  • Se tenir au courant des évènements autours de votre thématique de recherche
  • Elargir son réseau professionnel

Exemple: Twitter : outil de veille

  • Le hashtag permet de sélectionner l’information que vous voulez suivre
  • Suivre des personnes intéressantes dans votre domaine
  • Repérer les personnes les plus actives

EXEMPLE: Une journée sur les « DONNÉE DE LA RECHERCHE » HASHTAG de la journée : https://twitter.com/hashtag/dr_urfistNice?src=hash

suivre le livetweet nous permet d'établir une liste des collègues à suivre (expert dans le domaine )


La syndication: utilisation des flux RSS

La syndication : qu’est-ce que c’est ?

Syndication : fait de publier un contenu à différents endroits, sur différents supports et sous différentes formes, en particulier à un endroit différent de celui pour lequel ce contenu a été originellement conçu (éventuellement sous une forme partielle).

Qu’est-ce que la syndication de contenu web ?

La syndication de contenu web est une procédure qui permet de publier partiellement ou en totalité le contenu d'un site sur d'autres sites. L'usage le plus important de cette procédure a pour but d'amener sur un site de référence de l'information glanée à différents endroits du web et de permettre ainsi à l'utilisateur de prendre connaissance des mises à jour en un lieu unique au lieu d'avoir à se rendre sur les différents sites d'origine. Elle se fait par l'abonnement à un "flux de syndication" proposé par le site d'origine du contenu.

=> le contenu des sites web qui m’intéressent vient à moi

RSS:

  • L’acronyme RSS signifie à la fois Rich Site Summary, Really Simple Syndication ou RDF Site Summary.
  • RSS désigne une famille de formats de données XML utilisés pour la syndication de contenu Web. Il est couramment utilisé pour désigner la technologie de syndication de contenu web dans son ensemble. Il existe néanmoins d’autres formats pour la même fonction comme Atom.

Dans l’usage courant “RSS” est l’équivalent de “syndication de contenu” quelque soit le format utilisé. Les flux de syndication sont des fichiers XML utilisés par des sites d'actualité, des blogs et généralement des sites qui offrent un contenu en flux pour présenter les titres des dernières informations consultables. Lorsqu’un site web utilise un moteur de publication de contenu web, les flux de syndication sont produits et mis à jour automatiquement.

Concrètement, comment ça se passe ?

Je repère un contenu intéressant dont je vérifie qu'il propose un flux de syndication. Pour le savoir, il faut qu’apparaisse une icône /logo dans la fenêtre d'adresse (URL) de la page web (mais pour cela il faut que mon navigateur soit équipé d’un “radar”, voir plus loin)

Intérêt de RSS

  • Suivre facilement un flux d’informations sans avoir la nécessité de s’y rendre manuellement à l’aide d’un navigateur web
  • Pouvoir consulter plusieurs mises à jour en un seul endroit via un agrégateur de flux → “guichet unique”
  • Symétriquement proposer son contenu sous une forme manipulable par l’usager

→ gain de temps !


  • Exemple d'agrégateur

Inoreader

> Inoreader

=> voir les tutoriels

Feedly

Feedly

=> voir les tutoriels

Liens utiles

Veille numérique: mécanisme et outils La veille informationnelle et ses outils (application dans le domaine juridique)