Médiation numérique en bibliothèques / Sylvère Mercier

Un article de Wiki URFIST.

Version du 13 février 2015 à 09:42 par MRG (Discuter | Contributions)
(diff) ← Version précédente | voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Formateur: Sylvère Mercier

Objectifs: Construire une veille numérique articulée à une communauté destinataire des résultats de cette veille.

Contenu: 1. Lier l’outil à l’usage : bien trop souvent les méthodes de veille sont soit uniquement théoriques, soit axées sur un seul outil/plateforme permettant de sélectionner l’information. Il s’agit ici de lier les 2 en proposant un accompagnement sur les outils. Comment former à la veille ET la médiation sans choisir et approfondir les usages d’UN agrégateur ? Comment former à la veille sans accompagner l’opération de choix des sources ? Faute d’une telle approche, bon nombre de personnes se perdent dans un double choix nécessairement difficile : celui des outils et des sources, sur le web.

2. Utiliser des outils gratuits, en accès libre et en ligne (pas de logiciels). Veiller est trop chronophage pour être localisé sur un ordinateur, les usages sont nomades. Le coût des outils ne doit pas être une barrière d’accès à des usages essentiels pour des intérêts qui vont bien au delà de la seule intelligence économique dans laquelle on essaie d’enfermer les démarches de veille. Il y a bien évidement une veille, des médiations, des réputations numériques en dehors des marques, elles sont même le fondement du web !

3. Limiter le choixdes outils/services à ceux qui sont vraiment efficaces, proposer volontairement peu d’outils pour éviter la dispersion et se concentrer sur les contenus. Le choix de départ assumé pour cette méthode est l’usage de Google reader et de twitter.

Public concerné: Bibliothécaires, documentalistes et de façon plus générale personnes exerçant une veille au sein d'une organisation ou pour une communauté déterminée.

http://www.bibliobsession.net/2011/09/19/construire-une-veille-thematique-methode-et-outils-pour-entrer-dans-une-communaute-dinteret/